Tous les bons plans musique près de chez vous

Billet de blog Bertrand Burgalat, délicieuses directions [Billet de blog] 

Last modified: 18/09/2012 11:30 am, arnaud PEDENON Arnaud (Node ID: 65117, Object ID: 65158)

French (France) 

Bertrand Burgalat, délicieuses directions

Burgalat, Tricatel : deux noms synonymes d’arrangements subtils, de compositions délicates, racées ; d’univers poétiques et singuliers… Il y a quelques semaines, Bertrand Burgalat livrait au public sa nouvelle création, « Toutes directions », précieuse galette légère et profonde à la fois. 

Bertrand Burgalat, délicieuses directions

Burgalat, Tricatel : deux noms synonymes d’arrangements subtils, de compositions délicates, racées ; d’univers poétiques et singuliers… Il y a quelques semaines, Bertrand Burgalat livrait au public sa nouvelle création, « Toutes directions », précieuse galette légère et profonde à la fois. 

A 49 ans ce fils de sous-préfet, né en Corse et « élevé dans des palais », répugne à écrire ses propres chansons, préférant confier à d’autres la mission d’explorer sa complexe psyché. C’est donc sur des textes intimes, étranges et décalés signés Charles Berling, Barbara Carlotti, Elisabeth Barillé ou encore Laurent Chalumeau que sa voix sucrée s’est posée.

Et si Bertrand Burgalat est pudique, il reste également complexé par sa voix, proposant en parallèle de l’album une simple version instrumentale de son disque intitulée « J’aime pas sa voix » (vendue 5,99 € au lieu de 9 ,99 € pour la version complète). « J’évalue ma voix à 4 € » constatait-il avec humour, questionné par Le Figaro.

Jamais dernier sur l’autodérision, l’arme des timides, le chanteur/musicien/producteur/patron de label livre avec « Toutes directions » son opus le plus intime, un disque dont les textes ont pourtant été écrits par d’autres.

Des mots ciselés, des mots étrangement justes, habillés des mélodies qui signent la patte musicale du fondateur de Tricatel – l’union chic de la pop et de l’easy listening. Le résultat se révèle surtout formidablement élégant. Comme la bande-son d’une boîte de nuit chic, où se meuvent doucement longues lianes mutiques, parvenus séduisants et intellectuels décadents.

Dans un geste presque politique, le fondateur du label Tricatel nous incite surtout à considérer la vie d’un peu plus haut. Une posture désinvolte salutaire en ces temps de crise où le sérieux s’est érigé en tendance lourde. Un appel à plus de fraîcheur parfaitement illustré par le premier extrait de l’album, « Bardot’s Dance ». Un petit bijou suave, tonique, comme un joli pied de nez aux âmes grises.

Léonor pour l’équipe Esprit Musique.

04/07/2012 4:30 pm
No relation
There are no related objects.
Creator Created Section Versions Translations Node ID Object ID
arnaud PEDENON Arnaud 18/09/2012 11:30 am
1 1 65117 65158
Node Remote ID Object Remote ID
e2e8ffbaabd21d1b6de86f6a9642d30d f3194962b45ba375c9c3354dcc3ccfc9

Content state

No content object state is configured. This can be done here.
Invert selection. Location Sub items Visibility Main
Accueil / Actualités / Actu / Bertrand Burgalat, délicieuses directions 0 Visible [ Hide ]
Related objects (0)
The item being viewed does not make use of any other objects.

Reverse related objects (0)
The item being viewed is not used by any other objects.
Published order
You cannot set the sorting method for the current location because you do not have permission to edit the current item.

Up one level. Sub items (0)

Logo Twitter