Tous les bons plans musique près de chez vous

Billet de blog Janelle Monae, “The Electric Lady” [Billet de blog] 

Last modified: 24/09/2013 12:42 pm, Steffi Njoh Monny (Node ID: 143106, Object ID: 143233)

French (France) 

Janelle Monae, “The Electric Lady”

Le second album tant attendue de la chanteuse r&b ovni sort aujourd’hui. Collaborations prestigieuses, partitions impeccables : le voyage interstellaire continue !

Janelle Monae, “The Electric Lady”

The Electric Lady de Janelle Monae est un des albums les plus attendus de cette rentrée. Après un teasing qui démarre au quart de tour en mai dernier avec la diffusion du premier extrait de l’album diffusé au plus grand nombre, la température est montée très, très vite.

Avec Q.U.E.E.N, où l’artiste s’offre le luxe d’un featuring avec la légendaire Erykah Badu, la réaction du public est unanime : à QUAND la sortie de l’album ?

<iframe width="627" height="353" src="//www.youtube.com/embed/tEddixS-UoU" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Aujourd’hui, l’album est enfin disponible à l’écoute sur toutes les principales plates-formes de streaming et de téléchargement légal. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que Janelle Monae a mis les petits plats dans les grands. Peut-être trop, pense-t-on au premier abord, puisque The Electric Lady s’ouvre sur un enchaînement de collaborations presque trop belles pour être vraies - Givin Em What They Love, en featuring avec Prince, pour ne citer que ce morceau !

L’album ne décolle pas tout de suite, en conséquence. On le sent trop polissé, trop dans la veine des albums R&B que certains aficionados auront chéri durant la décennie des 90s – sur Primetime, en featuring avec Miguel ou sur The Electric Lady, le morceau qui donne son nom à l’album, en featuring avec Solange Knowles.

L’album se laisse tranquillement écouter jusqu’à Dance Apocalyptic et Look Into My Eyes, deux morceaux diamétralement opposés mais d’une qualité rare, marquant ici la transition vers la seconde partie de l’album, avec l’interlude Suite V Electric Overture.

<iframe width="627" height="353" src="//www.youtube.com/embed/eaMBagakSdM" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Car on retrouve toujours cette passion du détail chère à Janelle Monae, cette envie de raconter une histoire que l’on retient de son premier opus, The ArchAndroid. On glisse alors dans un univers beaucoup plus rhythm&blues à la lecture de It’s Code, un son résolument plus rétro, plaisant et qui explique, entre autres, les interludes « radiophoniques » qu’on entend ça et là sur la première partie de l’album.

Des sonorités latines de Ghetto Woman à la powerpop de Sally Ride et What An Experience jusqu’au sublime Dorothy Dandridge Eyes en featuring avec Esperanza Spalding, Janelle Monae fait, sur The Electric Lady, un sans-faute absolu.

Janelle Monae sera en concert à Paris le 16 septembre, à l’Alhambra. Après quoi il faudra encore attendre quelques temps avant de pouvoir apprécier à nouveau son ingéniosité musicale. Dur dur, la vie de groupie.

10/09/2013 2:57 pm
No relation
Pas d'étiquette
There are no related objects.
Creator Created Section Versions Translations Node ID Object ID
10/09/2013 3:17 pm
2 1 143106 143233
Node Remote ID Object Remote ID
059bb01b3281dd215487aca9c58b3c49 e6473316affa38d95988b3bef481d743

Content state

No content object state is configured. This can be done here.
Invert selection. Location Sub items Visibility Main
Accueil / Actualités / Actu / Janelle Monae, “The Electric Lady” 0 Visible [ Hide ]
Related objects (0)
The item being viewed does not make use of any other objects.

Reverse related objects (0)
The item being viewed is not used by any other objects.
Published order
You cannot set the sorting method for the current location because you do not have permission to edit the current item.

Up one level. Sub items (0)

Logo Twitter