Tous les bons plans musique près de chez vous

Billet de blog Delta Machine, le dernier album de Depeche Mode [Billet de blog] 

Last modified: 26/03/2013 1:34 pm, Steffi Njoh Monny (Node ID: 137140, Object ID: 137236)

French (France) 

Delta Machine, le dernier album de Depeche Mode

4 ans après Sounds Of The Universe, le groupe new wave britannique affirme sa suprématie avec ce treizième opus à couteaux tirés à quatre épingles.

Delta Machine, le dernier album de Depeche Mode

L’information n’aura pas échappé aux triskaïdékaphobes, qui se garderont bien d’en faire mention, d’ailleurs : le treizième album de Depeche Mode, sorti le 22 mars dernier, enregistré entre les Côtes Est et Ouest des Etats-Unis, s’annonce d’emblée comme l’une des plus belles pièces produites par le groupe ces dernières années.

On se souvient avec enthousiasme de Violator, paru en 1990, duquel étaient extraits deux de leurs morceaux anthologiques, Personal Jesus ainsi que Enjoy The Silence. Jamais très loin de l’univers new wave qui les caractérise, entre autres courants, ils s’éloignent peu à peu du courant synthpop dont ils sont précurseurs pour livrer des morceaux beaucoup plus bruts, électroniques autant qu’électriques.

De ces dernières années sous la houlette de Martin Gore, à qui l’on doit la quasi-totalité du répertoire de Depeche Mode, il semblerait que le groupe se soit attaché à livrer au public une toute nouvelle facette de leurs talents : Delta Machine, à l’instar de leurs opus post-Violator, a ce quelque chose de résolument électro dont les tout premiers albums, beaucoup plus pop, pouvaient manquer.

On écoute aujourd’hui cet album de Depeche Mode en prêtant attention au moindre détail, car c’est dans ces derniers que se dévoile toute l’ingéniosité des compositions de ce treizième album, dont on découvre au fur et à mesure les particularités comme les instants célestes.

Sur Should Be Higher notamment, témoignant à lui seul de l’âme Depeche Mode : des partitions impeccables, maîtrisées, qui viennent sublimer la voix transcendante, presque torturée, d’un Dave Gahan habité.

Le premier extrait de l’album, Heaven, dénote à la perfection de cet état de choses, démontrant à qui veut bien l’entendre que Depeche Mode continue de figurer parmi les groupes incontournables de musique alternative. Et grand bien nous en fasse.

<iframe width="626" height="352" src="http://www.youtube.com/embed/Fy7FzXLin7o" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>
26/03/2013 10:00 am
No relation
Pas d'étiquette
There are no related objects.
Creator Created Section Versions Translations Node ID Object ID
Steffi Njoh Monny 26/03/2013 10:00 am
2 1 137140 137236
Node Remote ID Object Remote ID
daf0062d87a768f3cab8439acc220e8b 9d7f0beb6bcfa9b5c7b6df5b938167f4

Content state

No content object state is configured. This can be done here.
Invert selection. Location Sub items Visibility Main
Accueil / Actualités / Actu / Delta Machine, le dernier album de Depeche Mode 0 Visible [ Hide ]
Related objects (0)
The item being viewed does not make use of any other objects.

Reverse related objects (0)
The item being viewed is not used by any other objects.
Published order
You cannot set the sorting method for the current location because you do not have permission to edit the current item.

Up one level. Sub items (0)

Logo Twitter