Tous les bons plans musique près de chez vous

Rencontre avec The Sophia Lorenians

La rédaction d’Esprit Musique a rencontré The Sophia Lorenians durant la soirée de lancement de MyTourManagerParty. Le groupe, tout récemment inscrit sur Esprit Musique, a accepté de répondre à quelques-unes de nos questions à leur sortie de scène.

The Sophia Lorenians, un nom que vous avez certainement dû entendre, passé notamment sur les ondes de la Radio Nova il y a quelques années, avec leur sublime morceau pop-soul, Locomotion. Depuis lors, la formation a évolué, comportant désormais, en plus de Bruce, le soliste, Sam, aux machines et au clavier, ainsi que Jef, à la guitare. Tous trois écrivent, composent et arrangent ensemble leurs morceaux en studio – un EP est d’ailleurs en préparation, dont la sortie est prévue pour janvier 2013.

D’ici-là, pour Sam, Jef et Bruce, la priorité est à leurs concerts, et à la scène, qu’ils occupent avec une gouache sans pareille et une énergie à couper le souffle. Leur répertoire pop soul, teinté d’accents new wave, de par les synthétiseurs qu’ils tendent à exploiter de plus en plus dans leur musique, nous a été dévoilé lors d’un set de quarante-cinq minutes lors duquel le public était au rendez-vous.

Mais pas assez pour The Sophia Lorenians, avides de retours, quels qu’ils soient, sur leur musique ; de quoi aiguiser et orienter leur répertoire en prévision de leurs prochaines dates : « Nous avons énormément de chance de pouvoir travailler, faire évoluer notre projet à Paris. Pour autant, on a hâte de pouvoir jouer en province, pour la réactivité, la spontanéité du public, en-dehors des grandes villes. »

S’il nous fallait définir The Sophia Loreniansen un seul mot – sur les conseils de Bruce – nous évoquerions l’androgynie : masculinité et féminité se bousculent, se heurtent avec douceur cependant, dans leurs riffs de guitare, dans leurs partitions au clavier, dans leurs notes haut perchées.

Vous souhaitez découvrir The Sophia Lorenians? Téléchargez leur musique ! Non, ce n’est pas nous qui le disons, mais le groupe, ironiquement, bien conscient que le téléchargement illégal fait des heureux comme des victimes. Télécharger, c’est initier une découverte qui a pour issue potentielle l’occasion de se rendre en concert les applaudir : une expérience lunaire de cet acabit, sur la planète de l’actrice susnommée, vaut réellement le détour.

Ça tombe bien : ils seront en concert le 29 septembre prochain au Canal 93, à Bobigny, puis le 13 octobre au Ninkasi Kao de Lyon.

Un grand merci à Miske, Martin et à The Sophia Lorenians pour cet entretien.

Steffi pour l’équipe Esprit Musique.

Logo Twitter