Tous les bons plans musique près de chez vous

Issam Krimi Power Trio, Erik Truffaz et Rocé au Petit Bain

© Christophe ALARY

Sur la scène du Petit Bain (Paris 13e) vendredi 26 avril, quatre instruments pour un trio : une batterie et une basse, un piano et aussi un synthé... Le public avait rendez-vous pour 20h mais le concert commencera une bonne heure et quelques plus tard dans une atmosphère on ne peut plus décontractée.

L'ambiance tamisée de la salle permet aux conversations de s'installer autour du bar ou de la petite fosse où les groupes d'amis se répartissent l'espace en écoutant une programmation très éclectique : en sourdine alors qu'on croise sans arrêt les musiciens qui se préparent, le rock et le hip-hop succèdent aux classiques rhythm and blues du type de What'd I say (ici par Ray Charles, mais dont je connais surtout l'irrésistible version de Jerry Lee Lewis). Voilà qui était tout à fait à l'image de cette soirée de concert à laquelle j'ai pu assister grâce à Esprit Musique (merci encore!) : la simplicité, la proximité et le mélange des genres comme mots d'ordre.

Le concert s'inscrivait en effet dans le cadre de l'évènement 20 Is Jazz organisé par la Mairie du 20e arrondissement de Paris en avril-mai, dans une volonté de démocratiser le jazz en le rapprochant du grand public et aussi des autres styles musicaux considérés comme "plus populaires". A l'origine de cette idée : le pianiste Issam Krimi qui avait déjà proposé il y a quelques temps une relecture jazz toute personnelle des chansons de Barbara.

Avec une nouvelle sélection musicale sous-titrée Jazz Is Pop !, celui-ci poursuit sa démonstration en s'attaquant aux répertoires de la pop et du rock. Soutenu par les deux musiciens de son Power Trio, Issam Krimi fait une entrée en scène des plus discrètes. Il s'installe d'abord au synthé pour nous livrer un étonnant reboot du Wanna Be Startin' Somethin' de Michael Jackson. […]

Découvrez la suite de ce live report sur Only Zuul !

Logo Twitter