Tous les bons plans musique près de chez vous
Festival Clap Your Hands au Café de la Danse

Festival Clap Your Hands au Café de la Danse

Pour la sixième édition du Festival Clap Your Hands qui se déroulait du 27 avril au 2 mai, le Café de la Danse a invité les artistes français électro pop Oklou, Niki Niki et Yanis.

 

Vandaveer, BRNS, Mick Green, Of Montreal ou Thaiti 80 étaient programmés les années précédentes, nos mains étaient déjà fébriles à l’idée d’applaudir cette soirée de découverte et de danse, placée sous les bons hospices des nappes de machines et de synthés.

 

Cette année, pour ouvrir le bal électronique, c’est Oklou qui monte sur scène. Compositrice et chanteuse de morceaux R&B mélancoliques où l’auto-tune se mêle aux vagues suaves des synthés pour créer une ambiance de rêves post club, la mystérieuse parisienne fait du Café de la Danse un cocon intimiste. Les têtes qui le peuplent se remplissent d’étoiles numériques dans le jeu d’hypnose de ses mélodies futuristes qui tirent le rap vers une caresse envoutante.

 

 

Le trio électro pop Niki Niki, guitare et basse en supplément calorifère des boites à rythmes froides et minimalistes, charment par le duo masculin et féminin des voix. Créé au début de l’année 2015, le groupe évoque autant le dadaïsme de Talking Heads que le trip hop de Portishead ou encore le dynamisme pop de Django Django.

 

Niki Niki

Crédit photo : Adrien Pollin

 

Habillé(e)s par Agnès B pour l’occasion, costumes noirs et chemises blanches ultra cintrés sous une barbe animale ou des cheveux peroxydés, quelques pauses de bras et de bustes laissent voir le fantôme statique de Klaus Nomi. C’est pourtant des sonorités résolument modernes et des refrains captivants qui glissent entre les sourires des chanteurs.

 

 

Avec « L’Heure Bleue », Yanis joue d’un onirisme aérien résolument dansant, loin des écorchures blues que préjugeait le titre de ce premier EP autoproduit. Sa voix soul gravite sur une palette de timbres impressionnant. L’électro R&B sensuelle propulsée par ses deux musiciens de blanc vêtus déchaine son corps en perpétuel mouvement.

 

Yanis

Crédit photo : Adrien Pollin

 

A l’aise sur scène et en relation fusionnel avec son public, avec lequel il reprend a capela « Kiss », en hommage improvisé à Prince, l’ancien Sliimy a tout des divas du R&B américain : les danses, les compositions de club et la puissance vocale.

 

 

Retrouvez la playlist des artistes du Festival Clap Your Hands ici et toutes les places à tarif réduit dans l’onglet Billetterie.

Logo Twitter