Tous les bons plans musique près de chez vous
DANS LES COULISSES DU TÉTRIS

Dans les coulisses du Tétris

Les Scènes en Régions, salles de musiques actuelles partenaires de la Caisse d'Epargne, situées aux quatre coins de la France métropolitaine, aident au développement et au renouvellement de la scène musicale française. Esprit Musique a rencontré l'équipe du Tetris, l’originalité musicale du Havre. 

 

Pouvez-nous nous présenter la salle ? Quelle est son histoire ?

Le Tetris, a été imaginé par l’association Papa’s production, en 2010, en réaction à la fermeture de la salle de concert havraise, Le Cabaret Electric. Ouvert en 2013, au Fort de Tourneville, un ancien fort militaire, il est une scène de musiques actuelles mais aussi un lieu de rencontre, d’échange et de convivialité. Son implantation au cœur d’une friche artistique et culturelle, nourrit le développement des activités et les actions transversales avec des associations et artistes du Havre.    

 

Quels styles de musique se rencontrent au Tetris ? Quelle ligne artistique ? 

La programmation du Tetris explore toutes les esthétiques musicales. Nous partons du principe que tout le monde doit trouver sa place ici, alors entre les groupes émergents plutôt confidentiels et les artistes locaux nous programmons aussi des artistes à plus grande renommée. Nous ne regardons pas le style musical mais plutôt le travail fait par le groupe, l’artiste, son originalité ou sa maîtrise. Le plus important pour nous est que le public ressorte d’un spectacle, d’un concert en ayant ressenti quelque chose… que ce soit positif ou négatif et partage un moment avec d’autres personnes.

Au Tetris il y aussi du théâtre, de la danse, de cirque, des arts numériques, des arts plastiques. Le Tetris prône alors le croisement de tous les publics, de tous les artistes et de toutes les esthétiques.

 

Quelles sont les missions d’une salle comme la vôtre ? 

Techniquement, une scène de musiques actuelles (label SMAC délivré par l’Etat) a pour mission : la diffusion des musiques actuelles, l’accompagnement des pratiques notamment par la répétition, la formation, la création et l’action culturelle. C’est à dire qu’il y a les concerts organisés pour le « grand public », mais aussi nous accueillons des groupes dans nos locaux pour qu’ils développent leur prestation scénique, qu’ils répètent, qu’ils créent… Notre infrastructure et tout son matériel, doit permettre aux groupes locaux d’avoir tous les moyens nécessaires pour créer et continuer de progresser.

Bien souvent, nous recevons des artistes sur scène, inconnu du grand public et quelques années plus tard nous les retrouvons sur de plus grandes scènes avec une plus grande notoriété. Nous avons aussi ce rôle de tremplin puisque les SMAC représentent un réseau à travers toute la France.

 

Parlez-nous de vos publics. Quelles actions sont-elles menées envers eux ?

La mission d’action culturelle est assez invisible aux yeux de tous, mais elle fait partie du cœur du fonctionnement du Tetris. Les actions de  médiation culturelle nous permettent de confronter les publics à un artiste, un groupe, de les faire se rencontrer, échanger. Contrairement à un concert, le public des actions culturelles est plus restreint et ciblé mais permet de faire un vrai travail d’explication. Cela peut être un public scolaire à travers des ateliers en milieu scolaire, une découverte des métiers du spectacle, une rencontre avec des artistes mais aussi des publics dit empêchés qui n’ont pas facilement accès au lieu pour des raisons physiques, économiques… Ces rencontres sont toujours de grands souvenirs, de beaux moments qui restent dans les archives du Tetris.
 

Que pouvez-vous nous dire sur la scène locale ?

Comme partout elle fourmille. Chaque mois nous découvrons un nouveau projet. Nous essayons de travailler avec un maximum d’associations locales pour qu’elles organisent leur concert chez nous. C’est l’occasion pour la scène locale de passer sur une scène havraise. Nous nous associons à de nombreuses initiatives locales ou plus régionales (Sonic, We Love Le Havre, Printemps de Bourges, Talents 276…) pour valoriser la scène locale.

Le rock a beaucoup marqué l’histoire musicale du Havre, et continue, mais aujourd’hui il se passe aussi beaucoup de choses du côté du rap.

 

Que vous apporte un partenaire comme Esprit Musique ?

Une visibilité et une reconnaissance. Notre salle est très récente et nous avons besoin de nous faire connaître, mais au delà de ça cela nous inscrit dans un réseau, comme un label de salles proches des habitants qui les entourent. Nous sommes guidés par la même envie : développer et valoriser les actions et groupes d'un territoire.                                                          
 

Quels sont les temps forts de votre programmation ?

Signe de notre éclectisme, nous allons recevoir dans les mois à venir : une boum pour les enfants, Gégé - alias Gerard Baste des Svinkels, Jeanne Added qu’il nous tarde découvrir en live, La Grande Sophie, Bertrand Belin, Jaïn, Vald et surtout le grand retour du groupe culte UB40.

Mais aussi nous créons des rendez-vous récurrents, propice à la découverte à la convivialité, les soirées BIENVENUE. Chaque trimestre, nous invitons une salle d’une autre ville, région, à venir nous présenter 2 groupe de sa scène locale. L’occasion pour les groupes locaux de sortir de leur région, pour le public de découvrir des artistes inconnus et pour tous de déguster des produits du terroir.
 

Il y a t-il des projets de développement que vous aimeriez concrétiser ?

Ils sont nombreux. Nous préparons les festivités pour la célébration des 500 ans de la Ville du Havre. Ca n’arrive pas tous les jours, alors il y a une vraie impulsion créative et festive autour de cet événement. Nous aimerions notamment développer une radio hertzienne au Havre, qui ressemble à la programmation du Tetris et qui parlerait de l’actualité culturelle et sportive havraise. Cela n’existe pas et il y a une vraie demande, car, oui, la radio a encore de belles heures devant elle
 

Parmi les groupes qui ont joué dernièrement au Tetris, avez-vous eu des coups de cœur ? 

Ce n’est pas récent, mais on se souvient tous de Christine & The Queens qui commençait tout juste dans le cadre du festival Chant d’Elles. Le Tetris était encore en construction, et nous avions planté un chapiteau pour commencer à organiser des concerts. Nous devions être 20 dans la salle, équipe comprise. Ce n’était que ces débuts, mais son univers était déjà là.

Sinon dernièrement : FAADE FREDDY nous a réchauffé le cœur et l’esprit, le fou et talentueux québécois SOCALLED et une soirée où FEU CHATTERTON et CABADZI étaient réunis.
 

Quel message pour ceux qui ne connaissent pas le lieu ?

Ce qui marque tout de suite quand on rentre au Tetris, c’est le bon vivre et la convivialité. On vient ici avant tout pour passer un moment avec des amis, ses proches, dans une ambiance simple et agréable, et ensuite voir un concert, vibrer au rythme de son artiste fétiche, découvrir des groupes qui seront peut être en haut de l’affiche demain. 

 

Retrouvez vos places à tarif privilégié par ici

Pour suivre Le Tetris : http://letetris.fr/

Facebook : https://www.facebook.com/LeTetris/

 

Playlist Scènes en Régions – Le Tetris

 

Logo Twitter