Tous les bons plans musique près de chez vous
Dans les coulisses du Café de la Danse

Dans les coulisses du Café de la Danse

Les Scènes en Régions, ce sont ces salles de musiques actuelles partenaires de la Caisse d'Epargne, situées aux quatre coins de la France métropolitaine, qui aident au développement et au renouvellement de la scène musicale française. Fred Voirin, programmateur au Café de la Danse, nous dit tout sur cette salle incontournable à Paris.

 

Esprit Musique : Pouvez-vous nous parler de votre rôle au sein de la salle et de votre parcours ?

Fred VOIRIN, programmateur au Café de la Danse : Je travaille dans la musique et le live depuis plus de 10 ans (festival des Eurockéennes de Belfort, La Machine du Moulin Rouge, label Citizen Records).

 

Pouvez-nous nous présenter la salle ? Quelle est son histoire ?

Le Café de la Danse est une salle pluridisciplinaire à dimension humaine (499 places dont 250 assises) dont le caractère modulable offre une grande flexibilité technique et artistique. Situé en plein cœur du quartier de la Bastille à Paris, le Café de la Danse constitue un lieu de rencontre culturelle et musicale.

Le lieu en lui-même est d’autant plus atypique qu’il s’agit d’une ancienne grange qui a successivement servi d’atelier, de studio de chorégraphe et qui accueille depuis plus de 25 ans des concerts, de la danse, du théâtre et des privatisations.

A noter également que la grande nouveauté de cette rentrée au Café de la Danse sera une nouvelle configuration de salle totalement debout avec une fosse adaptée aux concerts dansants (notamment pour le rock, la pop ou l’electro)

 

Quels styles de musiques se rencontrent au Café de la Danse? Quelle ligne artistique ? 

Quasiment tous les genres musicaux sont représentés au Café de la Danse. Nous accueillons aussi bien des concerts de rock, pop, indie, electro que des projets jazz, musiques du monde, chanson ou bien de créations entre artistes issus d’univers musicaux différents.

Notre ligne artistique reste donc principalement guidée par nos coups de cœur.

 

Kaîssa au Café de la Danse, 18 juin 2015

 

Quelles sont les missions d’une salle comme la vôtre ? 

Le Café de la Danse relève d’un fonctionnement privé et a su étendre ses activités de lieu de diffusion à de nombreux pans de l’industrie musicale. Toujours soucieux de soutenir ce milieu, le Café de la Danse est un lieu d’accueil et de programmation de spectacles ; il a également développé une activité d’éditeur phonographique, de tourneur / producteur et de manager.

Ouverture artistique, diffusion culturelle, proximité avec le public sont les valeurs que le Café de la Danse défend depuis sa création et pour lesquelles son équipe se mobilise tout au long de l’année.

 

Parlez-nous de vos publics. Quelles actions sont menées envers eux ?

Nous plaçons définitivement le public au cœur de nos actions. Comme notre public est très diversifié, notre programmation est elle aussi variée afin d’essayer de ne léser personne. 

Nous sommes tout particulièrement attentifs aux conditions d’accueil et de sécurité du public, à l’accessibilité PMR, à l’éclairage et la bonne visibilité de la scène et au confort acoustique de chacun. Nous disposons notamment d’un système son optimisé pour chaque genre musical et, par prévention des risques auditifs, nous mettons à disposition gratuitement des bouchons d’oreille mais aussi des casques anti-bruit spécialement adaptés au jeune public. Enfin, dans un souci de co-voisinage paisible, nous sommes particulièrement attentifs aux nuisances sonores.

  

Que pouvez-vous nous dire sur la scène locale ?

Le Café de la Danse soutient quotidiennement des jeunes groupes locaux prometteurs en leur proposant des résidences artistiques ou des premières parties d’artistes plus notoires.

 

Young Lagon, en concert au Café de la Danse le 26 septembre

 

Que vous apporte un partenaire comme Esprit Musique ?

La Caisse d’Epargne soutient Le Café de la Danse et les artistes de la région à travers le programme Esprit Musique, et permet au public de bénéficier toute l’année de -30% sur les productions du Café de la Danse.

Cette année, Le Café de la Danse est particulièrement fier de soutenir le groupe de surf-rock parisiano-corse CASABLANCA DRIVERS via le programme Esprit Musique. Ils joueront chez nous dans le cadre du ELDORADO MUSIC FESTIVAL le 29 septembre, en ouverture des Londoniens ONLY REAL.

 

 

Quels sont les temps forts de votre programmation ?

A l’année, nous accueillons environ 200 événements et nous produisons une cinquantaine d’entre eux.  Nous avons notamment 4 festivals annuels :

CLAP YOUR HANDS (fin avril, dédié à la pop), ELDORADO MUSIC FESTIVAL (en septembre, dédié à l’indie-rock), DOMAINE JAZZ (en octobre, dédié au jazz et aux vins)

Et cette année nous avons l’honneur d’accueillir « ON AIME LA MUSIQUE ! SINCE 1976», premier festival musical d’agnès b. (du 1er au 3 octobre) avec les dandys trublions BAXTER DURY et ALDOUS RH, une soirée anniversaire dédiée aux 25 ans du mythique label anglais Heavenly Recordings avec les psychédéliques TOY, STEALING SHEEP et la découverte pop EAVES et une clôture prometteuse auprès des fulgurants MICACHU & THE SHAPES, PONI HOAX et PARIS. -

 

 

 

A noter également que nous aurons le plaisir partagé avec nos voisins du Badaboum et de la Mécanique Ondulatoire d’accueillir le 27 octobre une soirée de préouverture du Pitchfork Music Festival de Paris (sur notre scène se produiront les newcomers LA PRIEST, BORNS et EMPRESS OF).

 

Enfin notre rentrée sera d’autant plus égayée que nous accueillerons 2 grands événements musicaux gratuits : tout d’abord le 8 octobre une superbe FAIR PARTY avec MIOSSEC en petit ensemble, WE WERE EVERGREEN et LEONIE PERNET puis le 10 novembre une RICARD LIVE SESSION placée sous le signe de la découverte pop française avec CLICHE, ALOHA ORCHESTRA et MONTEROSSO.

 

Il y a t-il des projets de développement que vous aimeriez concrétiser ?

Nous essayons de toujours réinvestir dans la salle que cela soit matériel ou humain.

Nous avons notamment réalisé cet été de conséquents travaux afin de disposer d’une nouvelle configuration tout debout et ré-isoler la salle pour pouvoir accueillir des projets plus énergiques et toujours garantir un confort optimal pour le public et notre voisinage.

 

Depuis plusieurs années, nous développons aussi les expositions photos au Café de l Danse. Nous avons ainsi accueilli depuis 2012 de remarquables photographes ou dessinateurs : Richard Bellia, Luz, Roger Kasparian, Renaud Monfourny, Mathieu Zazzo, Philippe Levy, Vincent Arbelet, Stéphanie Meylan…

 

Y a-t-il une anecdote, un souvenir marquant à partager avec nous ?

Avec un peu de recul, on peut se rappeler quelques belles émotions: GRAHAM COXON (le guitariste de BLUR) tout sourire qui a fait slammer par 3 fois le public sur les gradins. AYO qui a assuré 3 soirs de suite des shows intimistes sublimes et fini a capella dans le public. DEPORTIVO qui ont fêté leurs 10 ans de carrière dans une véritable marée humaine. Le légendaire THURSTON MOORE (fondateur de Sonic Youth), entourés de Debbie Googe (My Bloody Valentine, Primal Scream) et Steve Shelley (Sonic Youth), qui avait assuré un live anthologique pour la clôture du festival Clap Your Hands 2015.

BUMCELLO & le duo KOUYATE-NEERMAN qui avait totalement improvisé pour le festival NO FORMAT et avaient transformé le Café en véritable disco africaine pendant plus de 2h sans s’arrêter! FM BELFAST qui, malgré la perte de tous leurs instruments et bagages, avaient assuré un live à l’ordinateur des plus efficaces devant une salle archi-complète chauffée à blanc. Les shows electro audiovisuels splendides d’APPARAT, SON LUX et SOHN. Et l’émergence de groupes français très prometteurs comme ALB, JESSICA93, WE ARE MATCH, WALL OF DEATH…Il y a eu pas mal de litres de sueur versés sur scène, par le public et en coulisse. C’est touchant.

 

 

Parmi les groupes qui ont joué dernièrement au Café de la Danse, avez-vous eu des coups de cœur ? 

Parmi les habitués et amis du Café, je pense à JAY-JAY JOHANSON, PATRICK WATSON, TUNE YARDS, PONI HOAX ou encore MOTORAMA qui reviendront chez nous le 26 octobre d’ailleurs …et j’en oublie sûrement plein car le Café de la Danse a la chance d’avoir beaucoup d’amis !

En terme de découvertes notoires, on pourrait citer SUPERPOZE, GEORGE EZRA ou NILS FRAHM qui ont véritablement émergé sur notre scène et poursuivent désormais brillamment leurs carrières.

 

Quel message pour ceux qui ne connaissent pas le lieu ?

Venez le découvrir, vous serez forcément surpris par quelque chose !

En attendant, jetez un oeil ici: http://www.cafedeladanse.com/programmation

 

Retrouvez vos places à tarif privilégié par ici

Pour suivre Le Café de la Danse : http://www.cafedeladanse.com

Facebook : https://www.facebook.com/cafe.deladanse

Twitter :  https://twitter.com/cafedeladanse

 

 

Playlist Scènes en Régions – Le Café de la Danse

 

Logo Twitter