Tous les bons plans musique près de chez vous

Dans les coulisses des Abattoirs

Les Scènes en Régions, ce sont ces salles de musiques actuelles partenaires de la Caisse d'Epargne, situées aux quatre coins de la France métropolitaine, qui aident au développement et au renouvellement de la scène musicale française. Nous avons posé quelques questions à Arthur Lorella, responsable communication de la salle, qui nous en dit davantage sur les activités des Abattoirs à Bourgoin-Jallieu, en Isère.

 

Et si vous nous parliez de votre salle et ses particularités ?

 

Arthur Lorella : Les Abattoirs est la scène de musiques actuelles de Bourgoin–Jallieu, implantée sur un territoire élargi : la Communauté d’Agglomération Porte de l’Isère, dans le nord du département. Elle rayonne dans toute la région Rhône-Alpes grâce à une programmation riche, variée et surtout de qualité. Elle attire même du monde hors de nos frontières avec le festival Electrochoc.

C’est surtout un établissement public labellisé Scène de Musiques Actuelles, par le Ministère de la Culture et de la Communication. Il comporte des studios de répétition, des résidences d’artistes, un dispositif d’accompagnement des pratiques (formations techniques et administratives) et aussi de nombreuses actions de sensibilisation aux pratiques artistiques pour les publics qui en sont éloignés (scolaires, prisons, établissements de réinsertion…).

Les Abattoirs, c’est aussi une équipe disponible et un centre de ressources, ainsi qu'une une salle de concerts à l’acoustique exceptionnelle !

 

Quel est l’esprit musical de votre programmation ?

 

La programmation est la face émergée du projet, avec plus de 50 concerts par an : du rock dans toutes ses déclinaisons, du blues, des musiques du monde, du rap, du hip-hop et des musiques électroniques. La programmation exigeante et ouverte rassemble des artistes émergents de la région mais aussi des artistes de renommée nationale et internationale.

 

Dans quelle démarche la salle s’inscrit-elle auprès de ses publics ?

 

Les Abattoirs souhaitent partager avec le plus grand nombre la diversité et la qualité des groupes qui sont programmés. L’idée est surtout d’équilibrer la programmation entre les styles musicaux et la notoriété des groupes.

 

Esprit Musique, un « Partenaire Particulier » ?

 

Les Abattoirs collaborent au dispositif Esprit Musique depuis le début. La salle a été ravie et honorée d’être identifiée parmi toute les salles de France pour adhérer au dispositif. 

 

Une anecdote à partager avec nous ?

 

Chaque semaine, c’est une rencontre artistique perpétuelle. Les artistes en résidence, les concerts, les ateliers sont autant d’occasions pour l’équipe, les publics et les artistes de se rencontrer. C'est à chaque fois une nouvelle aventure à taille humaine puisque les Abattoirs restent une salle de taille moyenne où tout le monde se sent bien… 

 

Quelle est votre actualité ?

 

La salle vient de célébrer ses 10 ans d’existence, fin 2014. En 2015 c’est le festival Electrochoc qui fêtera ses dix bougies. Dans le cadre du dispositif des Trans'Abattoirs, la salle soutient plusieurs groupes prometteurs : Charlie Tango et sa folk intime, les post-rockeurs d'UbikarLamuzgueule, complètement barrés… Mais aussi le fantasque Leon, le trio Nue sur le Bitume aux mélodies douces et puissantes et enfin The Foxy Ladies, des rockeuses qui sont là pour en découdre. Bref, du beau monde!

 

 

 

Et dans vos rêves les plus fous ?

 

Dans nos rêves les plus fous... Bertrand Cantat en concert privé, Queens of the Stone Age en résidence et Prodigy en clôture du festival Electrochoc !

 

 

 Merci beaucoup d’avoir accepté de répondre à nos questions ! 

 

La rédaction d’Esprit Musique.

 

Logo Twitter