Tous les bons plans musique près de chez vous
Une soirée musicale ensorcelante et poétique à Amiens

Une soirée musicale ensorcelante et poétique à Amiens

La maison de la culture d’Amiens a offert aux spectateurs ainsi qu’aux auditeurs de Radio Classique un beau moment musical grâce aux musiciens des Orchestres de Picardie et de la radiotélévision slovène de sous la direction d’Arie van Beek et du pianiste Alexander Paley ce jeudi 11 juin.

 

La soirée a commencé avec l’interprétation de la Danse des sept voiles, extrait de l’opéra de Richard Strauss Salomé par les musiciens des deux orchestres réunis sous la baguette du chef Arie van Beek. La musique sensuelle et ensorcelante nous a emporté dans l’univers très cinématographique de la séduction selon Strauss. Les musiciens ont brillés par le caractère grandiose et magistral de leur interprétation mais également par la qualité d’interprétation des thèmes, le caractère, la précision des nuances et des couleurs instrumentales. Le chef a habilement su établir un bel équilibre entre les nombreux musiciens sublimant ainsi cet extrait orchestral bien connu du public et très souvent joué et plongeant les auditeurs au cœur de l’érotisme de l’œuvre illustré généralement par une danse langoureuse.

 

Après ce moment envoûtant, Alexander Paley a fait son entrée sur la scène de la maison de la culture d’Amiens proposant une interprétation profonde et brillante de Diversions pour la main gauche et orchestre op.21 de Benjamin Britten. Le pianiste ainsi que les musiciens des orchestres ont révélé une surprenante palette sonore riche d’incroyables couleurs livrant une interprétation très fournie de cette partition alternant les mouvements lents et poétiques, agités et virtuoses…

L’harmonie entre Arie van Beek et Alexander Paley était palpable, accentuant également le plaisir à l’écoute du thème et de ses 11 variations.

Nous avons pu apprécier toutes les qualités du pianiste moldave qui fait définitivement partie des meilleurs interprètes de sa génération, mêlant à merveille puissance, douceur, technique et musicalité et offrant un moment singulier, surprenant, poignant aux spectateurs qui ont su l’acclamer à juste titre à la fin de cette œuvre passionnante.

 

Puis vint l’interprétation de la Symphonie fantastique d’Hector Berlioz, chef-d’œuvre révolutionnaire dans lequel l’orchestre a su dévoiler toutes ses qualités. Au cours des cinq mouvements nous avons pu apprécier les qualités des musiciens, mais également du chef Arie van Beek dont l’énergie et la musicalité ont permis une interprétation riche, personnelle et techniquement très bien réalisée. L’expressivité de l’orchestre atteint son paroxysme durant l’interprétation de ce véritable manifeste du romantisme. Au travers de ces mouvements se sont succédé la poésie des rêveries et des passions, le charme de la valse, la douceur de l’univers pastoral, le caractère irrépressible de la Marche au supplice puis la frénésie et l’exaltation. Avec beaucoup d’énergie, de musicalité et de finesse les musiciens nous ont séduit dans chaque univers, chaque émotion de cette oeuvre riche et variée.

 

Lors de cette belle soirée nous avons pu apprécier toutes les qualités des musiciens des Orchestre de Picardie, de la radiotélévision slovène sous la direction du chef Arie van Beek ainsi que du pianiste Alexander Paley au cours d’un programme minutieusement choisi, parfaitement adapté aux qualités des musiciens et extrêmement réjouissant pour le public qui a salué chaleureusement chacun d’eux, à juste titre !

 

Retrouvez le prochain concert diffusé en direct sur Radio Classique en partenariat avec la Caisse d’Epargne le 18 juin à 20h pour une soirée d’exception à Saint Etienne.

Clients Caisse d’épargne, profitez dès maintenant de vos places à tarif réduit sur espritmusique.fr

Logo Twitter