Tous les bons plans musique près de chez vous

Thomas Louise, romance et décadence

 Auteur, compositeur et interprète, Thomas Louise apporte à la chanson française un renouveau certain. D’abord par la justesse de ses textes, qui narrent l’histoire d’un amour déchu, dans ce tout ce qu’il y a de plus intime. Son premier EP, intitulé Total Porno, n’a strictement rien de vulgaire pourtant, et c’est en cela qu’il nous surprend : décadente, sans concessions, profondément romantique, l’électro de Thomas Louise nous a renversés. Portrait d’un artiste aux multiples facettes.

 C’est faire preuve d’audace que de nommer son premier EP Total Porno ; c’est également un pari à double tranchant. Thomas Louise ose l’exercice et transforme l’essai avec brio.

 Car Rien N’est Facile, comme l’indique l’un de ses morceaux : toute histoire a ses hauts et ses bas, et c’est le cœur soulevé par autant de réalisme que nous découvrons ses autres compositions.

 Total Porno, du nom de l’EP, ne se perd pas en circonvolutions : Thomas Louise écrit là un sublime hymne à la jouissance qui rappelle les belles heures de la chanson française du début des années 80. Comme si les artistes que nous écoutons aujourd’hui avec force nostalgie avaient été boostés à la sauce électro de ces dernières années, ses morceaux, à l’instar de Ce Que Je Te Kiffe, sont totalement dans l’air du temps : des paroles qui disent tout haut, crûment, ce que nous vivons tout bas, dans la pénombre de nos chambres ou, plus simplement, celle de nos nuits solitaires.

 Chacune de ses compositions ne ressemble nullement à l’autre : on retrouve, évidemment, un univers commun à l’écoute de ces dernières, celui de la romance décadente, loin des habituelles lamentations auxquelles nous sommes trop habitués. Thomas Louise distille ses textes, de surcroît, sur des mélodies jouées pour la plupart au clavier ou au synthé, instruments qui se marient parfaitement avec sa voix cristalline.

 Pour ne rien gâcher, Thomas Louise sait également calquer ses pas sur ceux de ces prédécesseurs, et c’est avec ingéniosité qu’il a repris, il y a quelques semaines, le fameux Space Oddity de David Bowie. On vous laisse apprécier sans modération cette jolie vidéo, en vous promettant de revenir sur cet ovni nommé Thomas Louise, incessamment sous peu.

 

 Steffi pour l’équipe Esprit Musique.

Logo Twitter