Tous les bons plans musique près de chez vous

Nivek : Un Mec à Part

Le Tourangeau est l’un des 15 Lauréats du Concours Jeunes Talents Caisse d’Epargne 2015. Vaillamment, il défend son rap, sa bataille et enchaîne les projets !

 

Nivek trouve l’inspiration via ses influences multiples, mais surtout dans son quotidien de jeune urbain bien dans ses Stan Smith. Adepte du name dropping subtil, il manie la langue de Molière avec un plaisir palpable, sur des morceaux aux beats percutants. Bardé de références, le cultivé Nivek est Un Mec à Part et le clame haut et fort dans ce titre autobiographique. Il y pose son flow, plein de fougue et d'assurance, non dénué d'une certaine naïveté rafraîchissante. « J’ai mes qualités street et mes Willem Dafoe / J’roule pour moi / J’aime les mots et l’dico comme Devos » assure-t-il. Pas frileux, Nivek pointe du doigt les faiblesses d’une génération Y qui se cherche : « Est-ce que la vie c’est rien faire et traîner au bar ? / Boire des cafés avec les potes et s’taper des barres ? ».

 

 

Après les EP Very Bad Tape en 2012, puis Very Bad Tape 2 en 2013, « deux projets teintés de noir, mêlant textes introspectifs et exercices de style sur fond de (...) références cinématographiques et de punchlines assassines », Nivek et son beatmaker Clément Poirier reviennent à la charge. Le Concours Jeunes Talents Caisse d’Epargne, ce n’est pas seulement une visibilité de plus : « Les 1000€ remportés vont m’aider dans la sortie de mon prochain EP (Very Bad Tape 3) (…) avant d’entamer la production d’un nouvel album. » Quand on lui demande quel est son mot de la fin, Nivek répond « C’est que l’début ! » Preuve s’il le fallait qu’il a l’envie chevillée au corps et devant lui, un avenir plein de promesses. 

 

 

Philippine, pour l'Equipe Esprit Musique.

Logo Twitter