Tous les bons plans musique près de chez vous

Love And The Boys, le revival de la synthpop

Cette semaine sur Esprit Musique, on découvre non sans surprise des amoureux de la musique de la décennie dans laquelle ils ont vu le jour, la synthpop des années 80. Plongeons à pieds joints dans l’univers de ce groupe originaire de la région parisienne, Love And The Boys.

« On est un groupe de pop synth […] on chante dans un esprit complètement pop art[…] de plus, on a un batteur ivoirien de 15 ans qui a une énergie miraculeuse. » : les morceaux choisis de la biographie de ce groupe haut en couleurs n’a d’égale que sa raison d’être : Love And The Boys fait un effet bœuf.

Entre la nostalgie des années « La Boum », qu’on doit certainement à la direction artistique du clip de « Salut Les Copains » et les clins d’œil nombreux à l’easy listening que nombre d’entre nous ont écouté dans leur prime jeunesse, Love And The Boys se positionne en outsider.

Pour ce qui est de la synthpop, elle n’a pas vieilli d’un pouce, bien au contraire : toujours aussi festive, planante, déconcertante, elle revient sur le devant de la scène grâce à ces jeunes Parisiens audacieux qui n’ont pas peur d’aller à contre-courant de ce qui s’est fait ces dernières années, en-dehors des aficionados du genre. On pense notamment aux compositions de Jacno, à Taxi Girl, à Bertrand Burgalat aussi, parfois.

Citant parmi leurs influences des noms tels qu’Etienne Daho ou encore Indochine, on retrouve donc chez Love And The Boys cette volonté de réhabiliter la synthpop, d’en faire un courant intergénérationnel. Leur formation n’a encore que huit mois, et devrait prendre le nom de Garçon d’Argent d’ici la rentrée prochaine : on leur prédit déjà un très bel avenir.

Steffi pour l’équipe Esprit Musique.

Logo Twitter