Tous les bons plans musique près de chez vous

La fête du travail… en musique !

© Phalaenopsis Aphrodite

Et qui dit fête du travail, dit jour férié en sus ! Nous n’avons en revanche pas su résister à l’occasion de revenir en musique sur tout ce que nous évoque cette fête du travail, au-delà des sempiternelles manifestations et des baisers romantiques sous les branches de muguet…

Comme pour tout, lorsqu’on parle de travail, il y a sans nul doute deux écoles. La première, c’est celle d’Henri Salvador, qui en 1965 chantait « Le travail, c’est la santé », comptine serinée par nos parents et nos grands-parents, est une rengaine que nous connaissons tous plus ou moins par cœur. Oui, même les plus jeunes ! Vous apprendrez d’ailleurs qu’Henri Salvador était un sacré numéro : en réalité, cette chanson disait exactement l’inverse de ce qu’en dit le titre : « Le travail c’est la santé : ne rien faire, c’est la conserver ! »

Dans le même genre, l’inoubliable Edith Piaf et son « Je ne veux pas travailler », revu au goût du jour par le talentueux groupe Pink Martini avec « Sympathique » : l’hymne des cœurs brisés :

Alors évidemment, on pense à celles et ceux qui voient le travail, si ce n’est comme une passion, comme un passage obligé pour « faire ce qu’ils ont à faire ». C’est le cas de Princess Erika, qui n’aime pas trop « qu’on la pousse » :

Ou encore celui de Busta Flex, pour les amateurs de rap version fin des années 90, dont le message était on-ne-peut-plus « cash » pour les générations futures :

Que vous soyez de l’une ou de l’autre de ces écoles, on vous souhaite une agréable journée sous le soleil de mai !

Steffi pour l’équipe Esprit Musique.

Logo Twitter