Tous les bons plans musique près de chez vous
Guerre et paix à Rouen

Guerre et paix à Rouen

Le 13 novembre à 20h, l’Opéra de Rouen proposera un concert d’exception avec l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie et le Choeur Accentus dirigés par Laurence Equilbey dans un programme « Guerre et paix » mettant à l’honneur deux compositeurs allemands.

 

La programmation de cette soirée est un hommage aux idées des Lumières qui ont accompagnées la fin du XVIII siècle. Laurence Equilbey, chef reconnue pour son exigence et son ouverture artistique, a dirigé les plus grands orchestres internationaux. Elle nous proposera un programme dans lequel ses qualités musicales s’exprimeront grâce aux musiciens d’Accentus, célèbre ensemble vocal créé par ses soins ainsi qu’aux musiciens de l’Opéra de Rouen. Quatre solistes rejoindront les musiciens de l’orchestre et du chœur pour l’interprétation des œuvres : la soprano Catherine Hunold, l’alto Hélène Moulin, le ténor Jean-François Chiama et le baryton-basse Johannes Weisser.

 

La paix sera symbolisée par les deux oeuvres de Beethoven « Cantate sur la mort de Joseph II » et « Le Roi Etienne ». À la mort de l’empereur Joseph II et face à l’admiration que lui vouait son peuple pour son travail sur l’égalité devant la loi et la tolérance religieuse, Beethoven, alors jeune compositeur au service de l’électeur, est sollicité pour écrire une œuvre funèbre. Œuvre profonde aux harmonies dramatiques, Beethoven y puisera une inspiration pour ses œuvres futures, notamment Leonore puis Fidélio. « Le Roi Etienne » fait référence au roi Étienne Ier, fondateur du royaume de Hongrie. Elle a été composée pour l'inauguration du grand théâtre de Pest, que l'Autriche a fait construire en Hongrie afin de remercier le pays pour sa loyauté et ainsi apaiser les sentiments nationalistes naissants.

 

La guerre sera illustrée par la cantate Guerre et paix de Carl Maria von Weber qui décrit de façon héroïque la bataille de Waterloo. On entendra avec plaisir les thèmes tels que la Foi, l’Espoir ou la Charité avec la violence de la guerre sous la baguette de Laurence Equilbey. Après un appel militaire et des thèmes de marches, le « Ça ira », chant révolutionnaire français, marque la retraite des troupes prussiennes au premier jour.

 

Un voyage dans le temps au cœur des violences et de l’ataraxie de l’Histoire sous la direction brillante de Laurence Equilbey à ne manquer sous aucune prétexte !

 

Retrouvez l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie, le Chœur Accentus, Catherine Hunold, Hélène Moulin, Jean-François Chiama et Johannes Weisser dirigés par Laurence Equilbey le 13 novembre à 20h à l’Opéra de Rouen et en direct sur les ondes de Radio Classique.

 

Pour les porteurs de Carte Bancaire Caisse d’Epargne, un tarif réduit vous est destiné, réservez vos places pour cette soiréeà l’Opéra de Rouen ici !

Logo Twitter