Tous les bons plans musique près de chez vous
« Des rythmes enflammés : L’Espagne ! Chabrier, Ravel, Massenet Bizet. »  Au Théâtre d’Orléans, salle Pierre-Aymé Touchard le 29 mai à 20h30

« Des rythmes enflammés : L’Espagne ! Chabrier, Ravel, Massenet Bizet. » Au Théâtre d’Orléans, salle Pierre-Aymé Touchard le 29 mai à 20h30

L’Orchestre Symphonique d’Orléans sous la direction de Marius Stieghorst ainsi que la mezzo-soprano Andrea Hill et le baryton Tiago Matos vous proposent un voyage à travers l’Espagne musicale grâce aux grandes œuvres de quatre compositeurs incontournables.

 

Le concert débutera avec une composition d’Emmanuel Chabrier España, rhapsodie pour orchestre composée d’une introduction puis de six thèmes alternés aux accents espagnols. Cette œuvre rencontra un grand succès dès la première en 1883 aux Concerts Lamoureux, le compositeur l’ayant décrite comme une œuvre ayant le pouvoir de faire se lever et s’embrasser les personnes présentes dans le public.

 

Puis l’orchestre et le baryton Tiago Matos interprèteront Don Quichotte à Dulcinée un recueil de trois chansons composées par Maurice Ravel en 1932 sur des poèmes de Paul Morand. Ces trois mélodies plongeront le public dans l’imaginaire espagnol foisonnant de Maurice Ravel et permettront de savourer les qualités de l’orchestre, du chef mais surtout le timbre riche, les couleurs et l’intelligence scénique du soliste Tiago Matos.

 

L’interprétation de la scène de Dulcinée pour soprano et orchestre, extraite de l’opéra Don Quichotte de Jules Massenet promet de belles surprises grâce à la mezzo-soprano Andrea Hill qui saura avec son timbre chaud, ses couleurs claires, sa sensualité et son élégance emporter les auditeurs dans l’univers des amours espagnoles.

 

Le public aura également le plaisir d’entendre Zarzuelas de Chapi-Moreno Torroba et la suite n°2 du Tricorne ballet en un acte composé par Manuel de Falla en 1917 qui est malheureusement trop peu joué et que nous nous réjouissons de pouvoir entendre sous la baguette de Marius Stieghorst.

 

Enfin la soirée se terminera en apothéose avec des extraits de Carmen de Georges Bizet dont la baguette énergique et moderne de Marius Stieghorst ravira les auditeurs de tout âge.

 

 

Retrouvez l’Orchestre Symphonie d’Orléans le 29 mai à 20h30 au Théâtre d’Orléans et en direct sur les ondes de Radio Classique.

 

Clients Caisse d’épargne, retrouvez dès maintenant vos places à tarif réduit sur espritmusique.fr

Logo Twitter