Tous les bons plans musique près de chez vous
Concours Jeunes Talents Esprit Musique : c’est reparti !

Concours Jeunes Talents Esprit Musique : c’est reparti

Le Concours Esprit Musique Jeunes Talents entame sa 5ème édition !

Lancé en 2012 par la Caisse d’Epargne, le tremplin a pour vocation de soutenir et faire émerger les meilleurs talents régionaux, sélectionnés par les programmateurs des 56 Scènes en Régions ® partenaires du programme Esprit Musique.

 

On a pu y croiser des artistes aujourd’hui reconnus tels que Fakear, Thylacine, références de la nouvelle scène électro française, Minou récent vainqueur du concours « Partons en Live » de France Inter, Last Train qui électrisait il y a quelques jours encore le Festival Rock-en-Seine ou encore Doorsfall, vainqueur de la dernière édition du Concours Jeunes Talents et qui assurera la première partie des Concerts Privés Caisse d’Epargne au mois d’octobre, 7 dates en co-plateau avec Pony Pony Run Run, Caravan Palace, Inna Modja et Hyphen Hyphen.

 

Découvrez très prochainement sur espritmusique.fr les profils des groupes sélectionnés et rendez-vous le 30 septembre pour le lancement des votes pour élire les lauréats.

 

En attendant de pouvoir voter pour votre groupe favori, découvrez les 10 premiers noms de la sélection :

 

Charlie Tango sélectionné par les Abattoirs


Riffs de guitare rock ou douce complainte, la plume de Charlie Tango s’inscrit dans la lignée des textes français de Damien Saez, Les Têtes Raides ou Noir Désir. Le groupe parisien oscille entre un « péril jeune » ébouriffé et une déglingue romantique. Charlie Tango porte un regard désabusé sur l’amour et le monde et dépeint un paysage intérieur clair obscur. Tendresse amère.

 

 

Menthol sélectionné par l'Antipode

L’électro pop du duo costarmoricain rappelle Daho ou Daniel Darc. Cap sur la musique française des années 80 (malgré une reprise des années 90 avec « Caroline » de MC Solaar), on remonte le temps avec un flow en talk over, des boites à rythme dansantes et des nappes de synthétiseur, qui se conjuguent avec des arrangements élégants. Fraicheur mentholée.

 

 

Nero sélectionné par l'Astrolabe

L’imposant rappeur orléanais débite un flow puissant, bercé par les grands noms du rap français tel IAM et NTM autant que par ceux de l’underground new yorkais, le Wu Tang Clan en tête. Et ça s’entend. Un retour aux sources à base de scratch, de beat et de textes engagés et personnels.

 

 

Blue Express sélectionné par l'Atabal

« Blue » comme les cœurs de ces rockeurs, version française des rock band anglais The Kooks, Babyshambles ou The Libertines avec qui ils partagent la même énergie débordante. Si leur musique évoque la brume londonienne, ce n’est pas loin des plages ensoleillées de Biarritz qu’elle a été composée. Teenage riffs.

 

 

Wise Dude Revolver sélectionné par le Boîte à Musique

Le six garçons de Metz et Nancy distillent un psychédélisme vaporeux, sorte de folk rock shoegaze où les voix, les guitares et claviers avancent dans la tourmente d’un son tortueux, étonnement aérien. Un groupe qui navigue sur les eaux troubles du psychédélisme, quelques touches orientales viennent parfaire le subtil équilibre d’une musique sensible et lancinante. Voyage planant.

 

 

Jungle Bouk sélectionné par le Chato’Do

Il y a dans ce trio pop un onirisme froid et la sensation d’une douce explosion qui nous transporte dans un autre univers. Peut-être en raison des accents nordiques de la chanteuse dont les mélodies rappellent les fulgurances de Björk et les paysages glacés de l’Islande, les cordes électriques et les percussions tribales mènent la danse. Transe aérienne.

 

 

Dirty Deep sélectionné par Hiero                    

 

Le jeune duo alsacien joue un rock garage sans filtre inspiré par les racines du blues. Une ambiance de ranch texan comme un appel des grands espaces américains où l’on pourrait croiser le long de la route 66 The White Stripes, Seasick Steve ou le fantôme de Muddy Waters. Pur Rock’n Roll.

 

 

Arkadin sélectionné par La Maroquinerie

Avec son EP Six Nuances, on vacille de la pop éléctro au R’nB des USA, le tout dans la subtilité des chansons françaises. Christine and The Queens au masculin, l’univers d’Arkadin se compose de cinéma (son nom est inspiré d’un film d’Orson Wells) et de la langue française qui poétise avec des sonorités métissées. L’élégance française.

 

 


Balaphonics sélectionné par Paul B

Cette fanfare à neuf ou  « Afrobrassband » comme ils se définissent offre un spectacle coloré où cuivres enjoués et percussions endiablées se mêlent, le tout dans une joyeuse fête. Les saltimbanques parisiens piochent parmi les musiques du nord ouest de l’Afrique pour faire bouger les jambes et les zygomatiques. Danse du soleil.

 

 

Fanel sélectionné par Lo Bolegason

Le trio toulousain, un garçon et deux filles, file en acoustique sur des beats synthétiques une musique intime et personnelle qui rappelle à la fois les compositions de Damien Rice et l’enchantement imaginaire de Nosfell. Lyrisme, piano et instruments ethniques tissent des airs pleins de grâce comme un vol d’oiseaux. Douceur bucolique.

 

 

 

Retrouvez très prochainement la suite de la sélection jeunes talents sur esprimusique.fr !

Logo Twitter