Tous les bons plans musique près de chez vous
Charlie Tango – La déglingue romantique

Charlie Tango – La déglingue romantique

C’est le cœur lourd et rageur que Charlie Tango chante ses combats avec ses vieux démons et se propulse parmi les quinze lauréats du Concours Jeune Talent de La Caisse d’Epargne. Emotions reçues cinq sur cinq.

 

Charlie Tango nous donne l’impression de remettre le « Spleen de Paris » qui hante les rues de la capitale au goût du jour. Un goût toujours amer où la colère, la frustration et l’amour forment « l’écume des jours » du quotidien. Un parfum de fleur tout juste fanée qui souffle les pages d’un journal intime. Ecorché vif, le solitaire est accompagné sur scène par Piérig Le Lan qui soutient comme une béquille sa guitare de violon, avec percussions et synthé.

 

Depuis 2010, Charlie Tango devient peu à peu l’évidente relève du rock nostalgique à la française, le verbe toujours avant le riff. On ne peut que se rappeler à son écoute la fureur adolescente qu’ont réveillée avant lui des groupes comme Luke ou Damien Saez. Une plume qui trempe dans les idées noires et la lucidité, des alternances entre riffs ciselés et comptines en arpèges qui s’envolent sur les gouffres de la mélancolie.

 

 

« C'est l'histoire de quelqu'un de discret, et de sa revanche sur la vie. Il nous entraîne avec poigne, vers ses joies, ses peines, et ses zones d'ombres », explique la note d’introduction à son album « Entre deux silences ». Entre deux silences, c’est le lieu où passent des anges qui portent l’étendard des mélancoliques, des chagrins d’amour et des inadaptés aux souffrances du monde. Souffrance exorcisée en belles et touchantes chansons où chacun reconnaîtra l’expérience d’avoir été abandonné ou de fuir les fureurs de la société. Charlie Tango apaise notre mal-être en chantant le sien : on trouve dans ses textes une âme fraternelle et diablement poétique.

 

Logo Twitter